La naturopathie

La Naturopathie est une médecine non conventionnelle basée sur la compréhension des processus du vivant afin de rééquilibrer le fonctionnement de l'organisme grâce à des outils naturels.

Philosophie d'une approche prévention santé englobant l'être dans son ensemble, physique autant que psychique.

La Naturopathie correspond à la pratique de médecines douces ou de médecines parallèles, avec pour philosophie première d'assurer le chemin vers la santé par la nature. Ce conseil naturel en santé s'adresse à tous ceux qui ne requièrent pas les soins d'une médecine curative par l'intermédiaire de médicaments de synthèse, mais qui sont atteints de problèmes mineurs, chroniques, dégénératifs. Car la naturopathie, vise à apporter à l'être humain, les outils de connaissance permettant de gérer les habitudes de vie, les surcharges et carences du terrain physiologique … et psychologique.

L'expérience est devenue la base de la médecine traditionnelle depuis Claude Bernard, en d'autres termes une série de symptômes, des paramètres d'analyses, vont permettre de définir une pathologie. Sachant que la médecine traditionnelle est une science mais aussi un art, l'intervention thérapeutique sera adaptée à la personne considérée. Si, au temps d'Hippocrate, de Rousseau, de Molière on s'attachait principalement à la notion de terrain et d'encrassement des humeurs, la médecine moderne est devenue une médecine de spécialité, de diagnostics à tiroirs spécifiques. Cette médecine s'attache donc aux symptômes mais ne cherche pas quels sont les évènements qui les ont fait surgir.

La Naturopathie se présente alors comme un système médical complet qui cherche à restituer la cohérence des phénomènes d'autorégulation de l'organisme par l'intermédiaire de moyens naturels, à préserver et à optimiser la santé globale de la personne. Les différentes techniques mises en œuvre pour auto-régénérer l'organisme fatigué, sont inspirées par des courants de pensées basés sur une philosophie de vie et une écoute du mal être des personnes. La Naturopathie s'appuie sur 5 règles d'hygiène de vie : nourriture équilibrée et saine, conservation du potentiel énergétique, élimination des toxines et surcharges, gestion des périodes d'activité et de repos, gestion du stress et du mental.

Quels sont les acteurs de ces mouvements non conventionnels ?

Des médecins parfois, que l'on nomme nutrithérapeutes, praticiens qui ont décidé un jour de s'éloigner des pratiques directives de la surmédication, pour adopter une compréhension des signes cliniques, biologiques et physiques afin de renforcer naturellement les défenses de l'organisme. Ce sont des spécialistes de l'hygiène alimentaire, du drainage, de la désintoxication et de la revitalisation. Ils ne sont pas nombreux !

Dans le passé, les personnes qui soignaient et soulageaient les maux, étaient des marginaux du système médical. Ils se nommaient guérisseurs, rebouteux, magnétiseurs, sorciers, alchimistes … et les patients se cachaient pour aller chercher l'inexplicable guérison. Ces pratiques préventives –holistiques - éducatives, sont maintenant reconnues et réglementées dans certains pays, définies selon une philosophie de base : « le vitalisme », une science « l'humorisme », un principe « le causalisme », une approche individualisée de la personne et 10 techniques principales.

Qu'entendent les naturopathes par « vitalisme » ?

Le vitalisme pourrait s'apparenter au Qi des chinois, c'est l'énergie vitale sanguine, nerveuse, hormonale. La force qui insuffle la vie à la matière, l'équilibre entre les mouvements physiques et psychiques. Cette « énergie vitale » coulerait à travers notre corps dans des canaux appelés « méridiens » et tous les problèmes de la vie et de la santé seraient directement imputables à un déséquilibre de ce flux d'énergie. Les thérapies alternatives se basent sur cette notion « d'élan vital » aussi appelée «champs bioénergétiques ».

La force vitale est évaluée par exemple, par la vitesse de cicatrisation des plaies, la capacité d'élimination des toxines, l'adaptation au stress, l'état des ongles, des cheveux, l'immunité …

Si l'on veut être cartésien dans cette approche, on peut assimiler les systèmes biologiques à une énergie chimique, qui peut donc représenter une énergie vitale. Le métabolisme est la somme totale de toutes les réactions chimiques à l'intérieur de l'organisme. Réactions anaboliques de synthèse de molécules, réactions cataboliques de dégradation de molécules avec libération d'énergie. Le maître de l'énergie cellulaire, c'est une molécule : l'ATP (Adénosine TriPhosphate). Tout être humain est également une « usine à énergie thermique » car les réactions chimiques dans notre organisme produisent de la chaleur. Tout organisme vivant produit également de très faibles ondes électromagnétiques. Cette énergie électromagnétique est utilisée par exemple pour les électroencéphalogrammes, et est considérée dans le domaine du paranormal, comme « l'aura » de la personne.

Les médecines alternatives ont pour but de faire disparaître les ondes négatives du corps émanant de traumatismes qui ont engendrés des blocages énergétiques.

D'où vient cette science que les naturopathes appellent « l'humorisme » ?

La théorie des humeurs ou « humorisme » est l'héritage de la médecine antique d'Hippocrate. La santé est le reflet d'un équilibre des 4 humeurs du corps : le sang, la lymphe, la bile jaune et la bile noire. Les humeurs sont opposées deux à deux. Le sang est chaud et humide comme l'air, la bile jaune chaude et sèche comme le feu, la bile noire froide et sèche comme la terre, la lymphe froide et humide comme l'eau.

Humeur Elément Saison Organe Qualité Tempérament
Sang Air Printemps Cœur Chaud et humide Sanguin
Bile noire Terre Eté Rate Chaud et sec Mélancolique
Bile jaune Feu Automne Foie Froid et sec Cholérique


La santé du corps et de l'esprit est la résultante d'un équilibre entre les humeurs, leurs correspondances avec les éléments de l'univers, affectés d'une qualité propre et déterminant selon leur prédominance, les 4 tempéraments fondamentaux. Tout déséquilibre entre ces humeurs vient bouleverser l'harmonie du vivant et entraîne la maladie. Il existe des états de déséquilibres relatifs, où l'une des humeurs l'emporte sur les autres, sans que l'on puisse parler de maladie, mais de tempéraments, et des déséquilibres absolus qui font naître des pathologies.

Les humeurs peuvent subir un « encrassement », une altération au fil des temps par l'apport d'une alimentation trop riche ou déséquilibrée, par le manque d'exercice et donc d'oxygénation, par un excès de stress bouleversant les habitudes de vie. Une perturbation du milieu interne (encrassement des humeurs) bouleverse l'homéostasie (régulation effectuée pour l'élimination des déchets par les émonctoires : reins – intestins – poumons -foie) et ouvre la porte aux maladies.

Le sang est plus fluide lors d'une bonne oxygénation. Les émonctoires éliminent plus facilement les déchets lorsque ceux-ci ne sont pas en excès.

La naturopathie se fonde sur la tradition médicale hippocratique, en respectant les principes suivants : l'équilibre des humeurs, les drainages, l'homéopathie, la régénération fonctionnelle et l'équilibre vital.

La naturopathie respecte le principe fondamental de la médecine hippocratique :

« Primum non nocere », ne pas nuire et considérer l'individu comme une personne unique, améliorer les processus d'auto guérison (Vis medicatrix naturae), identifier la cause de la maladie (Tolle causam) et la traiter par la « nature guérisseuse », détoxifier et purifier l'organisme (Deinde purgare), enseigner les techniques (Docere).

Que signifie le causalisme ?

Le naturopathe cherchera non pas la nature du symptôme, mais la cause de ce symptôme. Elle enseignera comment corriger les causes profondes et troubles qui ont fait naître le problème. En travaillant sur la cause du trouble, en considérant donc la personne non comme un « corps objet » mais comme un « corps sujet », on pourra ramener un état de santé plus favorable, donc une stimulation des défenses de l'organisme et de ce fait une correction du symptôme.

Ce principe sera indissociable de l'hygiénisme qui vise à promulguer une hygiène de vie en protection contre les maladies et de l'holisme qui prend en compte toutes les dimensions de l'être, c'est-à-dire le physique, l'énergétique, l'émotionnel, le mental, le spirituel, le social, et l'éco-planétaire.

« Méthodes pluridisciplinaires de prévention contre les agressions »



Démarche de la naturopathie :



Quelles sont les dix techniques principales de la naturopathie ?

Bromatologie Diététique et nutrition – Science de l'analyse des aliments – Equilibre alimentaire - Equilibre acido-basique, éviter les carences, éviter les contaminations (microbes, pesticides, métaux lourds) – cures saisonnières.

Hygiène alimentaire équilibrée

Biokinésie Adapter à la physiologie, à la morphologie, aux besoins de chacun des mouvements et postures spécifiques en contrôle de l'effort et de la respiration. La Biokinésie agit sur le transit des humeurs, renforce les muscles, stimule la circulation..

Facilite l'action des émonctoires

Hydrologie Utilisation de l'eau chaude, tiède, froide en interne (drainage du colon), en externe (douches, bains, thalassothérapie, thermalisme)

Désintoxication

Psychologie Hygiène neuropsychique. Etude des réflexes, de la perception, du caractère, des émotions. Rapport avec les 4 tempéraments et les éléments. Relaxation, hygiène du stress, hygiène relationnelle, Aide, sophrologie

Approche cognitive, psycho dynamique et comportementale

Techniques respiratoires Pneumologie – techniques empruntées au yoga, aux arts martiaux, intégrations somato-respiratoire, ionisations de l'air, chi machine…

Travail ventilatoire

Techniques manuelles Massages non médicaux – Massages Chinois, massages Thaï, Californien, Ayurvédique – Amma – Onctions aromatiques – Pierres chaudes –Chiropratique…

Soulager les douleurs, construire les défenses naturelles

Réflexologie Technique manuelle d'approche énergétique et globale du corps visant à mobiliser les processus d'auto guérison. Techniques appliquées aux pieds, aux oreilles, nez, dos … Shiatsu, acupuncture …

Stimulation des zones réflexes énergétiques

Phytologie Phytothérapie drainante, revitalisante, adaptogène, aromathérapie, organothérapie, gemmothérapie, homéopathie…

Autonomie de la santé par les produits naturels

Techniques énergétiques Recours aux différentes formes du magnétisme, aimants, Feng shui,… Elimination des tensions musculaires et psychologiques, étude du déséquilibre des forces

Gestion corporelle, émotionnelle et mentale

Techniques vibratoires Actinologie – Utilisation des couleurs, des rayonnements solaires, lunaires, chromothérapie … actions sur les tissus vivants

L'homme sous l'influence des rayonnements naturels


Comment distinguer l'approche naturopathique de l'approche médicale classique ?

Approche naturopathique Approche médicale classique
Concept : Renforcer et complémenter le rôle de la médecine classique – Discipline non conventionnelle visant au rééquilibre de l'organisme par des méthodes naturelles et par la gestion de l'hygiène et des habitudes de vie. Concept : suivi, prévention, soins médicaux. Discipline officielle et réglementée basée sur l'expérience, les faits, les résultats cliniques – Procédures établies, définies, remboursées. Discipline orientée sur la maladie avec une prise en charge spécialisée.
Aspect positif et global de la santé, Prévention et accompagnement physiologique et psychique. Dialogue / Bilans énergétiques … Aspect maladie – Attitude basée sur l'expérience et l'objectivité. Prise en charge spécialisée – Outils diagnostics / outils thérapeutiques.
Visualisation globale de l'organisme – Echange patient / naturopathe en recherche de la causalité des phénomènes (Recherche des origines du « mal-être » pour accéder à un « mieux-être ») Symptomatologie et désignation d'une pathologie - Individualisme médical. Phase diagnostic indépendante de la phase traitement / gestions spécialisées
Détoxication / détoxination naturelle appliquée au niveau des 5 émonctoires, diététique, lutte contre les carences, les allergies, les déséquilibres acido-basique, le stress…

Prévention santé
Médicaments spécifiques du symptôme, et choix effectué en fonction des réactions physiologiques du patient dans le but de la disparition du symptôme.

Thérapie.
Vision de l'être humain : champ dynamique d'équilibre d'énergies Vision de l'être humain : bonne marche des usines cellulaires
Recours aux substances et méthodes naturelles Recours aux substances actives naturelles ou de synthèse.


Principes des cures de détoxination – revitalisation dynamique – stabilisation évolutive :

Détoxination :

L'organisme est le siège de circulation d'un grand nombre de toxines.

Qui sont-elles ? Des déchets s'accumulant dans l'organisme: Des acides uriques, pyruviques, oxaliques, lactiques, nicotiniques, aspartiques, métaux lourds, additifs alimentaires, excès d'adrénaline, excès d'hormones…

D'où proviennent-elles ? Du fonctionnement normal du métabolisme, des sécrétions des micro-organismes intestinaux, de l'ingestion accidentelle d'aliments avariés, de la pollution, de traitements médicamenteux …

Pourquoi s'accumulent-elles ? Le plus souvent par la défaillance ou le mauvais fonctionnement d'un des émonctoires (organes excréteurs), ou bien parce que notre organisme ne les reconnaît pas et en conséquence, ne sait pas les éliminer !

Quels symptômes provoquent-elles ? Fatigue, constipation, problèmes gastriques, flatulence, fabrication de glaires ou de cristaux, maux de tête, dépression, perte de mémoire, déséquilibre acido-basique … fibromyalgie !

Comment remobiliser les toxines ? Drainage par des plantes (autorisées, labellisées Bio), des minéraux et des vitamines, des oligo-éléments cofacteurs d'enzymes, par l'homéopathie, par des massages, par un régime alimentaire équilibré, par l'exercice physique, la réflexologie plantaire et par l'hydrothérapie …

Revitalisation dynamique :

Diététique cellulaire, retour vers une pureté biochimique de l'organisme : combler les carences par la mise en place d'une alimentation spécifique et d'une hygiène de vie équilibrée, de compléments nutritionnels.

Stabilisation évolutive :

Amener chaque personne à trouver son propre équilibre, provoquer des prises de conscience sur des conduites à dérives, modifier les styles de vie, écouter les raisons qui ont amené à ces déviances et indiquer des solutions pérennes, modifier la nature du terrain, proposer une ré-harmonisation par des techniques de relaxation, yoga …

Attention aux dérives !
  • Ne pas arrêter des traitements médicaux, la naturopathie doit être considérée comme une approche non conventionnelle et parfois complémentaire d'un état de santé déficient.
     
  • Tous les produits issus de la nature ne sont pas sans risques : privilégier les produits dont l'efficacité et la sureté d'emploi ont été prouvés (exemple : huiles des poissons des mers froides et oméga 3, glucosamine, certains végétaux (Bio) sous forme de totum (avec titrage des actifs), complexes vitaminiques et minéraux (en respect des apports journaliers recommandés), huiles essentielles Bio avec respect de l'étiquetage et désignation du chémotype …
     
  • Que ce soit en formes orales ou en applications pour massages, le respect de l'étiquetage et de la composition du produit est essentiel pour respecter l'éthique santé et éviter les désagréments d'effets secondaires !
La naturopathie rassemble les pratiques issues de la tradition occidentale et repose sur les agents naturels de santé (eau, air, nutrition, exercices physiques, ensoleillement, plantes, minéraux..).

Elle vise à préserver et optimiser la santé globale de l'individu, sa qualité de vie, ainsi qu'à permettre à l'organisme de s'auto-régénérer par des moyens naturels. Elle peut contrebalancer les déficits entraînés par certains traitements médicaux. Mais la naturopathie ne peut pas remplacer les méthodes conventionnelles pour certaines conditions.